PROJET IMMOBILIER À LA BASE NATURE DE FRÉJUS: LES “ANTI” NE DÉPOSENT PAS LES ARMES